• Champagne Bruno Paillard "NPU" 1999 - 2002 -2003
  • Champagne Bruno Paillard "NPU" 1999 - 2002 -2003
  • Champagne Bruno Paillard "NPU" 1999 - 2002 -2003
Agrandir

Champagne Bruno Paillard "NPU" 1999 - 2002 -2003

€185.00

Seulement dans les très grands millésimes…
Tout d’abord, il faut une très grande année : avec patience nous avons cultivé notre savoir-faire jusqu’à le développer à la perfection en attendant ce millésime exceptionnel. Une première édition naît avec le millésime 1990, elle sera suivie du N.P.U. 1995 puis de l’iconique N.P.U. 1996… Après ces trois millésimes aussi immenses que différents, voici le N.P.U. 1999, un vin au profil apparemment plus classique. En 1999, la sécheresse estivale demanda beaucoup à la vigne jusqu’à l’arrivée de petites pluies courtes et fréquentes début septembre, venant rythmer progressivement la maturité des raisins. La vendange 1999 offre des grappes parfaitement saines, alliant richesse aromatique et potentiel de garde très intéressant.

De grands crus exclusivement …
Des 320 villages de la Champagne, seuls 17 ont droit à l’appellation « grand cru » : les raisins sélectionnés pour créer la cuvée N.P.U. – « Nec Plus Ultra » 1999 proviennent uniquement de 4 d’entre eux : Verzenay, Chouilly, Oger et Le Mesnil sur Oger. Non seulement nés sous la bonne étoile d’un grand millésime, ces raisins sont donc aussi de la plus noble origine.

En petits fûts de chêne…
La vinification a été conduite en retenant, comme toujours chez BRUNO PAILLARD, exclusivement la première presse des raisins, la plus pure. Mais une particularité essentielle de la cuvée N.P.U. – « Nec Plus Ultra », est que la fermentation a été conduite en petits fûts de chêne dans lesquels les vins ont passé leurs premiers 9 mois. Durant cette période, chaque cru affirme sa complexité et acquiert ces arômes légèrement boisés si particuliers, que l’on trouvait dans les vins d’autrefois. C’est seulement l’été suivant la vendange, en juillet 2000, qu’eut lieu l’assemblage des 42 fûts finalement retenus, dont moitié de Chardonnay et moitié de Pinot noir, qui donneront 11 508 bouteilles et 530 magnums, tous numérotés.

Plus de 12 ans en cave …
La seconde fermentation eut lieu presque aussitôt après la mise en bouteille et un long élevage s’ensuivit dans la pénombre de nos caves fraîches à température constante à 10,5°C. Cette bouteille est ainsi restée en cave plus de 12 ans, dont un long repos après son dégorgement, daté sur la contre-étiquette. Comme toujours chez BRUNO PAILLARD, le « dosage » est très réduit. Dans le cas de la cuvée N.P.U. « Nec Plus Ultra », il est à 4 grammes, réduit au strict minimum, pratiquement insensible. Chaque bouteille est ensuite retournée en cave pour un vieillissement supplémentaire de deux ans et demi avant sa mise en marché.

Récemment Vu